Retour

Évolution professionnelle

Pratique possible

Le diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute offre la possibilité d’une pratique professionnelle riche et diversifiée:

– dans son cabinet

– mais aussi dans d’autres univers (structure sportive, structure soin de suite, centre de rééducation, entreprise…)

S’il ne confère pas de spécialité clinique, il ouvre la voie vers une offre de formation professionnelle continue très large.

Le masseur kinésithérapeute peut faire  aujourd’hui le choix d’une pratique préférentielle par exemple :

– vers la kinésithérapie vestibulaire,

– kinésithérapie de la main

– maxillo-faciale,

– du sport …

mais peut aussi préférer une pratique généraliste.

Ce choix est à la discrétion de chacun mais surtout jamais définitif, ce qui permet la redécouverte de facettes entières de notre art au cours d’une carrière !

Statut:

L’exercice de la masso-kinésithérapie peut se faire sous le statut salarié, libéral, mixte, sous convention (fédérations, évènementiel, etc.).

Autres voies possibles

Il est également possible de poursuivre son chemin :

– dans l’encadrement de stagiaires, d’étudiants en formation, d’équipes de rééducateurs (diplômes de cadre de santé, anciennement de moniteur-cadre en masso-kinésithérapie, puis de directeur des soins).

– La formation ouvre également l’accès à des diplômes universitaires complémentaires (DU, DIU, licence, master, doctorat, habilitation à diriger des recherches).

Les débouchés sont ainsi multiples, citons notamment les confrères cliniciens, managers, chercheurs, formateurs, experts judiciaires, responsables de structure, éducateurs sportifs, start-uppers … Une liste non exhaustive !

Mise en 29/11/21

© IFMK - Tous droits réservés

Date de publication : 01/12/2021 - Date de dernière modification : 01/12/2021